La dernière application qui monte dans la Silicon Valley ? C'est Clubhouse

La récente période de confinement a suscité un intérêt totalement inattendu pour les applications audios, dont Clubhouse est le meilleur représentant. Cet engouement est consécutif à une envie d’instaurer une rupture avec les communications protocolaires. Une application audio comme Clubhouse, simple d’utilisation, favorise les échanges directs et spontanés dans des contextes peu usuels. Le bouleversement de nos modes de vie pendant le confinement a permis l’éclosion de nouveaux modes de communication en harmonie avec un besoin de socialisation débarrassée de certaines normes et contraintes pesantes.

Un maître-mot : la « spontanéité » de l’application audio

Clubhouse est une start-up audacieuse qui n’hésite pas à prendre toutes sortes d’initiatives innovantes. Elle promeut l’image d’un réseau social fondé sur l’audio. Son mode de fonctionnement est simple : il est question d’une répartition par « salles » où chacune est associée à une action particulière : parler, écouter ou les deux à la fois, en tenant comptant du thème qui vous intéresse. Les « salles » qui génèrent le plus d’interactions sont celles qui jouissent du plus grand succès. Clubhouse réfère à une manière d’être soi-même dans la foule sans que vous ayez à porter de masques. Paradoxalement, l’éloignement de la vie en société a permis à des gens retirés chez eux de se redécouvrir. L’application Clubhouse aura été l’un de ces vecteurs d’exploration de soi. Il nous pousse à repenser notre manière de communiquer avec autrui. La spontanéité est le principe essentiel que vise à promouvoir cette nouvelle start-up. Il contourne certaines barrières contraignantes pour les gens en encourageant une communication plus directe : il prône une approche de la discussion vocale qui actualise ce que Twitter fait avec le texte.

The buzzy Silicon Valley app you’re not invited to and everything else you missed: CNBC After Hours

Un succès retentissant pour Clubhouse

La voix est à l’honneur chez Clubhouse, ce qui est de nature à rappeler certains basiques de la communication qui nécessite une incarnation vocale. Houseparty, application émanant de Clubhouse, s’est transformée en un temps record en succès incontestable de la dernière période de confinement. Intégrant toutes les caractéristiques propres aux salles de chat audio, cette application de chat vidéo a enregistré pour le mois d’avril pas moins de 50 millions de téléchargements, soit 70 fois plus que les niveaux enregistrés avant la crise du Coronavirus. C’est devenu l’application sociale n°1 dans plus de 82 pays. Discord, application conçue à la base pour les jeux, a tiré profit de l’instauration de « salles » de chat spécifiques comme les a imaginées Clubhouse. Résultat : une augmentation de 50% du nombre d’utilisateurs de voix quotidiens aux Etats-Unis. Ce développement rapide peut inspirer d’ingénieuses idées à différentes entreprises.

Outre sa manière de rendre la communication plus vivace, Clubhouse incarne l’exemple de l’application audio susceptible de changer sur le long terme la façon de travailler et d’interagir en société. La cassure avec certaines barrières et conventions qu’elle a réussi à introduire peut servir dans le changement de la politique communicationnelle d’un groupe de travail. Il serait intéressant de guetter de près l’évolution que connaîtra Clubhouse.

Lire aussi :

Rahma
Motivée par la rédaction et passionnée par la technologie, je me suis trouvée dans l'obligation de lancer un magazine qui reflète ma passion et mes ambitions.