En réalisant l’acquisition de Giphy, Facebook confirme son emprise sur le monde des réseaux sociaux.

Poursuivant sa stratégie expansionniste, Facebook continue de réaliser de nouvelles acquisitions qui ne passent en aucun cas inaperçues. La dernière grosse prise a trait au rachat de la plateforme Giphy contre 400 millions de dollars. Giphy permet de rechercher, partager et même créer des GIF. Les utilisateurs des réseaux sociaux en sont friands. L’objectif affiché par Facebook consiste à intégrer avec succès l’immense bibliothèque de Giphy à son Instagram, une application exclusivement dédiée au partage de photos et de vidéos. Le fait qu’Instagram génère à lui seul 25% du trafic de Gif a motivé la décision de rachat.

Facebook garant de l’indépendance de Giphy ?

Facebook assure qu’il ne prévoit nullement de chambouler le fonctionnement habituel de Giphy. Fondée en 2013, Giphy était seulement une sorte de moteur de recherches de Gif sur le web. La première extension majeure qu’a connue le site est le fruit d’un partenariat établi avec Facebook. Giphy était autorisé à diffuser son contenu sur Facebook une année après son lancement. Elle bénéficia du même traitement avec Twitter également. La popularité de l’application est devenue virale si bien qu’elle revendique plus de 700 millions d’utilisateurs quotidiens. La plupart des Gif diffusés sont très prisés en raison de leur légèreté et humour. L’acquisition de Giphy aura, selon toute vraisemblance, une influence positive sur l’image de marque de Facebook, essentiellement auprès des plus jeunes. Un autre avantage de poids est le fait que Facebook peut se débarrasser d’un moteur de recherche de Gif concurrent, Tenor, lequel a été racheté par Google en 2018.

FB acquisition of Giphy about competing for engagement time: JPM’s Anmuth

Les implications de cette acquisition sur les autres réseaux sociaux

Facebook a confirmé sa volonté d’investir dans le développement de Giphy : les retombées seront positives sur l’ensemble des applications Facebook : Instagram, Messenger et WhatsApp. L’acquisition de Giphy signifie probablement que la manière d’envoyer et de recevoir des Gif sur Internet sera impacté pour toujours. Facebook affirme que celles et ceux qui utilisent Giphy sur les autres réseaux sociaux avant l’acquisition peuvent en profiter librement. Néanmoins, les concurrents de Facebook ne voudront plus avoir accès à la fameuse plateforme de Gif. Nous songeons particulièrement à iMessage d’Apple mais aussi Twitter et TikTok, qui ne voudraient pas rester à la merci d’une décision inattendue du leader des réseaux sociaux. Le responsable de Giphy assure, pour sa part, que l’équipe qui a fait les beaux  jours de la plateforme de Gif ne dérogera pas à sa règle de base : diffuser de la joie et de la fantaisie.

En réalisant l’acquisition de Giphy, Facebook confirme son emprise sur le monde des réseaux sociaux. Sa mainmise sur des applications et plateformes populaires se confirme jour après jour au grand dam de certains concurrents. Cette stratégie expansionniste du leader mondial des réseaux sociaux incitera surement les concurrents à redoubler d’efforts et d’ingéniosité pour lui grappiller dans un premier temps quelques parts de marché pour, pourquoi pas, faire jeu égal avec lui dans un second temps.

Rahma
Motivée par la rédaction et passionnée par la technologie, je me suis trouvée dans l'obligation de lancer un magazine qui reflète ma passion et mes ambitions.